SPÉCIAL TETSUYA MARIKO

  • Focus réalisateur

SPÉCIAL TETSUYA MARIKO

2 films

Né à Tokyo en 1981, Tetsuya Mariko étudie le cinéma à l'Université Hosei et à l'Image Forum. Il y réalise plusieurs courts métrages en Super 8 dont une autobiographie en deux parties. En 2007, Mariko est accepté à l'Université des Études Supérieures des Arts cinématographiques de Tokyo où il devient notamment l'élève du réalisateur Kiyoshi Kurosawa. Son film de fin d'études, Yellow Kid, est sélectionné dans plusieurs festivals internationaux. Destruction Babies, son premier long métrage professionnel, lui vaut le prix de « meilleur réalisateur émergent » au festival de Locarno en 2016 tandis que le deuxième, Becoming Father, adaptation d'un célèbre manga, parcourt les festivals asiatiques. L'Université de Harvard lui a consacré une rétrospective en 2020.
 

DESTRUCTION BABIES DE TETSUYA MARIKO (2016 - Japon - 1h51 - VOST)
avec Yûya Yagira, Masaki Suda, Nijirô Murakami

interdit aux moins de 16 ans

Mitsuhama, sud le plus rural du Japon. Là vivent deux frères orphelins, Taira et Shota Ashiwara. L’aîné, Taira, est obsédé par l’idée de se battre. Un jour où il a été passé à tabac par un groupe, il rejoint Matsuyama, la grande ville la plus proche, à la recherche d’adversaires forts à qui se mesurer. Débute alors dans son sillage une escalade de violence.  15 sept. > 04 oct.
 

BECOMING FATHER DE TETSUYA MARIKO (2018 - Japon - 2h09 - VOST)
avec Sosuke Ikematsu, Sato Jiro, Yû Aoi

interdit aux moins de 12 ans

Maladroit et naïf, Miyamoto, jeune cadre d’une entreprise de papeterie, tombe amoureux de l’énigmatique Yasuko. Celle-ci utilise Miyamoto pour se débarrasser d’un petit ami indésirable, mais finit par s’attacher au zèle de son admirateur. Alors que leur relation est mise à rude épreuve, Miyamoto s’enferme dans un cycle d’extrême violence pour sauver son honneur et reconquérir Yasuko...  14 sept. > 03 oct.