Le procès Eichmann à Jérusalem

5 Images
  • théâtre
dès 15 ans
Durée
1h20
Saison
2021-2022
Tarif
B

normal 28 €

réduit 14 €

-26 ans 10 €

abonné 20€

Cie Ivan Morane

Le procès Eichmann à Jérusalem

Joseph Kessel / Ivan Morane

Ivan Morane livre ici un spectacle fort, émouvant, essentiel pour que la mémoire se perpétue, pour faire entendre ce qu’est aussi malheureusement parfois la réalité de l’homme : l’inimaginable, l'horreur absolue, « l’humanité » du mal.

En 1961, à Jérusalem, Joseph Kessel, romancier et journaliste, écrit pour le journal France-Soir au fil des journées du procès d’Adolf Eichmann. Par la voix du comédien et metteur en scène Ivan Morane, c’est Joseph Kessel qui pendant plus d’une heure s’exprime à la première personne. Et c’est sans doute ce qui donne une telle intensité dramatique à ce spectacle. Kessel, témoin oculaire de ce procès historique, transporte les spectateurs avec lui dans la salle d’audience pour assister en direct à l’interrogatoire par ses juges du principal organisateur de la « solution finale ».
Aucune « reconstitution » réaliste sur scène : le bureau de Kessel, et surtout la cage de verre dans laquelle « l’araignée Eichmann » se débat ou se terre. Les faits sont regardés et décrits par un homme dont les origines rendent ce pan de l’Histoire insupportablement proche, par un journaliste dont l’hypersensibilité les rend palpables, par un homme de lettres dont l’écriture est une tempête plus ou moins proche, plus ou moins sonore. Kessel raconte les « personnages » et chaque spectateur peut alors entendre « en creux » son ressenti et ses interrogations sur chacun d’eux. À travers les mots de Kessel, l’accusé apparaît dans sa cage en verre, tel un fantôme, et nous entendons les réponses hallucinantes qu’il apporte pour se justifier et pour tenter de se disculper.

  • Distribution

    d’après Le procès Eichmann à Jérusalem de Joseph Kessel
    adaptation, mise en scène et interprétation Ivan Morane
    voix de Shelomo Selinger lisant des extraits de son livre : Nuit et lumière
    scénographie et lumière Ivan Morane
    son Dominique Bataille
    décor Espace et Cie
    texte publié dans Jugements derniers aux Éditions Tallandier / TEXTO

  • Actions culturelles

    bord de scène
    mar. 12 oct.

    à l’issue de la représentation.
    rencontrez Ivan Morane afin d’échanger sur vos impressions.

  • Mentions / coproductions

    CRÉATION 2021
    coproduction
    Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées

    production Réalités / Compagnie Ivan Morane

    avec le soutien de la Fondation Rotschild, de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de la SPEDIDAM et de l’aide au mécénat de Baudin-Châteauneuf 
    avec l’autorisation de la Croix-Rouge Irlandaise, ayant-droit de l’auteur Joseph Kessel