Orchestre national du Capitole de Toulouse

3 Images
  • musique
Durée
2h
Saison
2021-2022
Tarif
A

Normal 34 €

Réduit 17 €

-26 ans 10 €

Orchestre national du Capitole de Toulouse

Mozart/Bruch/Schumann

Pour ses retrouvailles avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le jeune chef russe Maxim Emelyanychev choisit deux symphonies enjouées, presque euphoriques, et un brillant concerto. De Paris jusqu’aux bords du Rhin, de Mozart à Schumann et Bruch, c’est un programme qui promet d’être spectaculaire et tout en contrastes.

Maxim Emelyanychev est l’un des chefs les plus doués de la nouvelle génération, aussi à l’aise au clavecin voire au cornet à bouquin qu’à la baguette. Le jeune chef russe développe ainsi une riche carrière, entre son ensemble Il Pomo d’Oro, l’orchestre de chambre d'Écosse, dont il est désormais le chef principal, et les prestigieuses phalanges internationales qui le sollicitent de plus en plus.
Pour ce concert, Maxim Emelyanychev s’est donc tourné vers la musique allemande, et Mozart en premier lieu, avec une symphonie de jeunesse sous-titrée Paris, tout à fait dans l’esprit de l’époque : le public français aime les grands contrastes de nuances ? Les crescendos spectaculaires ? Les passages brillants et inattendus ? Le compositeur va lui offrir une musique riche de surprises. Et c’est d’ailleurs tout autant l’élégance et la force expressive qui traversent l’un des plus beaux concertos pour violon de l’époque romantique, celui de Max Bruch, ici interprété par le violoniste virtuose Aylen Pritchin.
L’ultime symphonie de Schumann (la 4e a en réalité été composée auparavant) a souvent été présentée comme une musique descriptive. Même si le compositeur n’y a pas associé d’images proprement dites, la 3e symphonie est tout entière portée et imprégnée par la beauté et la sérénité des paysages rhénans, que le compositeur découvre lors de son installation, joyeuse, à Düsseldorf

  • Distribution

    direction musicale Maxim Emelyanychev
    violon Aylen Pritchin
    W.A. Mozart Symphonie nº 31 dite « Paris »
    Max Bruch Concerto pour violon nº 1
    Robert Schumann Symphonie nº 3 dite « Rhénane »

    L’Orchestre National du Capitole de Toulouse reçoit le soutien de Toulouse Métropole, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et du Ministère de la Culture et de la Communication