L'idéal Club

11 Images 1 Vidéo
  • humour
dès 8 ans
Durée
2h50
Saison
2021-2022
Tarif
B

Normal 28 €

Réduit 14 €

-26 ans 10 €

L'idéal Club

26 000 couverts

Ceux qui ont croisé la route des 26000 couverts s’en souviennent incontestablement ! Dignes héritiers de Jacques Tati, des Monty Python ou encore du Muppet Show, ils revendiquent la puissance du rire dans un monde de grisaille. Dans L’Idéal Club, cabaret improbable et déjanté, les comédiens, maniant avec virtuosité l’absurde et la dérision, nous font rire de tout et de rien

Accompagnés par quatre formidables musiciens jazz-rock, ils composent des numéros jubilatoires tous plus inventifs les uns que les autres : dressage de tente Décathlon, duo de cartons amoureux, cow-boys flûtistes, trapézistes sans trapèze, concert de tronçonneuses… Avec un sens de l’absurde absolument jouissif, la troupe réinvente le music-hall. Elle propose un spectacle inventif et sensible fait d’un enchaînement de situations simplissimes formant une œuvre irrésistible, qui culmine dans un hilarant final de comédie musicale destiné à devenir un moment d’anthologie.
Un pied dehors, un pied dedans, un jour en rue, un jour en salle, les 26000 tracent depuis une vingtaine d’années un itinéraire artistique singulier entre pulsions satiriques débridées, burlesque dévastateur et poésie brute. Faisant la part belle au jeu d’acteur, ils envisagent le théâtre comme une utopie et refusent de considérer qu’il va de soi. Une démarche qui les amène à installer le théâtre là où on ne l’attend pas, toucher le spectateur qui s’ignore, jouer avec le réel, chambouler la convention théâtrale et décaler le quotidien… Ils font des farces pour mieux s’emparer du sacré et bousculent joyeusement la routine, réveillant les esprits anesthésiés. C’est cet esprit burlesque, décalé et poétique, et ce plaisir de la rencontre avec le public, qu’on retrouve dans leurs créations

  • Distribution

    écriture collective sous la direction de Philippe Nicolle
    mise en scène Philippe Nicolle avec Kamel Abdessadok, Christophe Arnulf, Sébastien Bacquias, Servane Deschamps, Aymeric Descharrières, Olivier Dureuil, Florence Nicolle, Philippe Nicolle, Daniel Scalliet
    assistante à la mise en scène Sarah Douhaire
    régie générale Daniel Scalliet
    son Anthony Dascola
    lumière Thomas Parizet
    plateau Michel Mugnier et Laurence Rossignol
    décor Michel Mugnier avec l’aide d’Alexandre Diaz et de Noémie Sauve
    costumes Laurence Rossignol et Sophie Deck avec l’aide de Camille Perreau
    coordination compagnie Lise Le Joncour
    administration Marion Godey assistée d’Emma Lefrançois