AU CŒUR DE LA NUIT

  • CINÉMA DE QUARTIER

AU CŒUR DE LA NUIT

de R. Hamer, A. Cavalcanti, C. Crichton et B. Dearden

(DEAD OF NIGHT)

1946 | Grande-Bretagne | 1h43 | VOST

Film à sketches composé de 5 récits : Le Cocher de corbillard, La Fête de Noël, Le Miroir hanté, La Partie de golf et Le Mannequin du ventriloque.
 

mar. 27 sept. :

19h30 accueil apéritif et présentation du film par Denis Magnol au « salon Alice Guy »
20h00
projection du film
21h45
discussion autour du film

tarif soirée 8 | film seul tarifs habituels | réservation indispensable par mail à laura [dot] ortusoatparvis [dot] net

 

« DEAD OF NIGHT est l’un des meilleurs films d’horreur de l’histoire du cinéma. »  Martin Scorsese

Au Coeur de la nuit avait tout du projet bancal. Film à sketches signé par quatre réalisateurs différents, film fantastique et horrifique venant d’un pays qui n’avait alors quasiment aucune tradition du genre et qui voulait à tout prix se démarquer des productions américaines, le film possède pourtant une complète unité, aussi bien esthétique que thématique. Cet exploit est dû au récit qui sert de cadre à l’ensemble du film et qui est réalisé par le grand Basil Dearden. Dearden sait dès les premières minutes implanter une ambiance de doute. Partant d’une situation banale, il donne les premiers coups qui font fissurer la réalité, de petits coups apparemment innocents qui permettront d’enchaîner sur les autres histoires : cinq histoires fantastiques, courtes et percutantes, explorant différents aspects du surnaturel (rêve prémonitoire, apparition de fantômes, objets hantés ou semblant dotés de leur propre vie). Des histoires souvent sombres et dont l'enchaînement n’a rien d’anodin. Martin Scorsese n’est d'ailleurs pas le seul à situer Au Coeur de la nuit dans son top 10 des meilleurs films fantastiques, tant cette œuvre est remarquablement écrite, réalisée et interprétée.