Menu
danse
Maguy Marin / Kader Belarbi
Ballet du Capitole
jeudi 22 décembre 2016 à 20h30

Avec un programme tonique qui réunit deux chorégraphes, Maguy Marin et Kader Belarbi, le Ballet du Capitole fait peau neuve, et propose une partition dansée de facture contemporaine, nostalgique et joyeusement rythmée sur des musiques de Prokofiev et Bach. 

Le Ballet du Capitole revient au Parvis avec une toute nouvelle identité… Cette dernière, il la doit à la personnalité de son directeur, Kader Belarbi, danseur étoile et chorégraphe, qui en a pris les rênes depuis 2012. Lui qui a navigué entre classique et contemporain, d’abord comme danseur étoile sous l’ère Noureev au Ballet de l’Opéra de Paris, ensuite comme interprète de grands chorégraphes comme Pina Bausch, voulait un ballet en phase avec son temps. Tout en maintenant la tradition du grand répertoire classique, Kader Belarbi a depuis quatre ans remanié considérablement la grande institution toulousaine, qui réunit aujourd’hui trente-cinq danseurs de douze nationalités différentes, pour l’ouvrir à la création contemporaine. 

Le programme de ce spectacle composé de trois pièces tente de décrypter les liens qui se nouent ou se dénouent entre les individus, notamment dans le couple. Il débute avec une chorégraphie de Kader Belarbi, Salle des pas perdus, où quatre personnages un peu décalés traînent leurs souvenirs et leurs valises sur des pièces pour piano de Sergueï Prokofiev. Puis, avec deux pièces successives, hommage est rendu à Maguy Marin, dont le parcours a débuté au Conservatoire de Toulouse, et dont Kader Belarbi a été l’un des interprètes. Avec l’intemporel duo d’Eden, créé en 1986, Maguy Marin parle de l’amour originel, fusion totale de deux êtres qui deviennent un pour ne plus se défaire. Pour Groosland, créé pour le Ballet national de Hollande en 1989, elle a travaillé « au plus près de la jovialité de la partition de Bach » et de sa rigoureuse composition. Elle y dénonce notre société du paraître et démontre avec brio que la danse n’est pas tant liée à la beauté du corps qu’à une science du rythme, du mouvement et de l’espace…

 

Programme

Salle des pas perdus

chorégraphie et scénographie Kader Belarbi

Eden (Duo)

chorégraphie, scénographie et bande son Maguy Marin

Groosland

chorégraphie Maguy Marin

Réservez ! jeudi 22 décembre 2016 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

Tarif B

distribution

Salle des pas perdus

Création le 15 mars 1997 par des danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris

musique Sergueï Prokofiev

chorégraphie et scénographie Kader Belarbi

Eden (Duo)

Création par la Compagnie Maguy Marin le 12 décembre 1986

chorégraphie, scénographie et bande son Maguy Marin

Groosland

Création par le Ballet national de Hollande le 20 février 1989

musique Johann Sebastian Bach

chorégraphie Maguy Marin