Menu
Festival In vivo
Welcome to Caveland
Une exposition de Philippe Quesne
du 04 février au 16 avril 2016

Avec les vidéos de : Faycal Baghriche, Michel Blazy, Pauline Curnier Jardin, Jean Daviot, Bertrand Lamarche, Adrien Missika, Chiara Mulas, Kristina Solomoukha & Paolo Codeluppi, Virginie Yassef & Julien Previeux, Philippe Quesne et César Vayssié.

Exposition du 05/02 au 16/04

L’exposition «Welcome to Caveland» de Philippe Quesne prend place dans le cadre du festival «In Vivo» dédié aux croisements de l’art contemporain et du spectacle vivant. Ce temps fort a lieu au Parvis dans la salle de spectacle, au centre d’art contemporain et également au cinéma.
«In vivo» a pour objectif de présenter des oeuvres, des formes hybrides qui montrent comment dans une même dynamique des artistes, qu’ils soient plasticiens, metteurs en scènes, chorégraphes ou cinéastes, ouvrent leur travail à l'écriture de langages hybrides, à l'expérience de sensibilités et de présences visuelles autres, élaborant ainsi des modes nouveaux de création.
Philippe Quesne qui est l’artiste invité par ces trois secteurs, présentera une exposition au centre d’art, un spectacle intitulé «La Mélancolie des dragons» sur le plateau et une sélection de films au cinéma.

Philippe Quesne est un des metteurs en scène les plus doués de sa génération et un de ceux qui travaillent le plus avec des artistes contemporains. Julien Prévieux, Virginie Yassef, Hippolythe Hentgen, Jordi Colomer - pour ne citer qu’eux - font partis de la famille artistique que le metteur en scène s’est constituée et qu’il accompagne régulièrement sur des accueils de projets ou des écritures communes.
Philippe Quesne est le tenant d’une oeuvre d’art totale qui combine subtilement différentes disciplines, différents médiums. L’artiste ne s’enferme pas dans une case, dans un champ artistique ou dans des usages déterminés, il convoque dans ses spectacles différentes pratiques sans hiérarchie de valeurs, s’intéressant à tous les modes d’expression qui relèvent d’une culture du temps présent.
Une des ses créations récentes «Swamp Club» (jouée en 2014 au Parvis) raconte l’histoire d’un centre d'art contemporain menacé par un projet immobilier et situé dans un improbable bâtiment sur pilotis au milieu des marécages. Une vision quasi prophétique sur la fragilité de nos structures.
L’univers de Philippe Quesne est mélancolique et drôle à la fois, il brouille les frontières entre la réalité et la fiction, avec des acteurs qui ne jouent pas exactement un texte mais performent des situations vécues.
L’artiste s’intéresse aux micro-événements et aux grands gestes, à notre fragile humanité, à ses petits travers et vaines utopies. Visuellement ses spectacles évoquent souvent quelque chose du Romantisme allemand, de David Caspar Friederich par exemple, ou du Flammand Bruegel pour son goût de l’observation des moeurs.
Philippe Quesne est donc invité au centre d’art à s’emparer de l’espace d’exposition comme il le ferait du plateau de théâtre. C’est-à-dire à penser un projet dont la forme va en quelque sorte s’auto-générer et se nourrir de l’expérience, des envies de personnalités invitées.
«Welcome to caveland» a quelque chose de l’incongruité d’un parc d’attraction dans une grotte préhistorique. C’est une exposition «en vie», toujours en mouvement et collaborative qui fera intervenir différentes personnes : des artistes, des scientifiques et historiens, la société civile autour de la question du monde souterrain, de la caverne de Platon à celle d’Alibaba, de la grotte de la Pythie à celle des origines telle Chauvet. C’est également une forme que Philippe Quesne reprendra dans ses futurs spectacles et qu’il fera évoluer au gré de ses représentations.
Ainsi, le centre d’art va être transformé en grotte géante. À l’intérieur, un camion roulotte figurera l’improbable habitat d’une taupe, monstrueuse figure totémique que Philippe Quesne convoque régulièrement dans ses spectacles. Cette dernière pourra d’ailleurs être animée à l’envi selon un protocole de gestes confié par l’artiste au public. L’espace souterrain d’où émergera une brouillard mystérieux accueillera sur les deux mois d’exposition différents projets : une sélection d’oeuvres vidéos ayant trait à l’imaginaire souterrain, des performances artistiques et rituelles, un workshop de l’artiste Laurent Le Deunff et une séance d’initiation au «Stone Balancing» par un des rares français pratiquant cette expérience méditative. Des conférences et des rencontres artistiques seront également organisées et pour le vernissage Le Vivarium Studio, compagnie de l’artiste, se fendra d’une performance revêtant un caractère irréel.
Avec «Welcome to Caveland», le metteur en scène dévoile au public les ficelles de la fabrication, celles du théâtre et de l’exposition et l’invite à expérimenter de manière créative une forme de convivialité et de vivre ensemble.


Philippe Quesne est directeur de Nanterre Amandiers - centre national dramatique et fondateur de la compagnie Vivarium Studio.

Magali Gentet, responsable du Parvis centre d’art et commissaire de l’exposition.

infos pratiques

Ouverture du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 18h30