Menu
Chanson Rock
MARQUIS DE SADE
samedi 10 novembre 2018 à 20h30

En quatre années d’une histoire intense, Marquis de Sade a contribué à créer un imaginaire rock en France. Aujourd’hui, le groupe légendaire des années 80 renaît de ses cendres et prouve que rien n’a entamé la grâce de ses chansons.

À l’automne 2017, le plasticien et patron de label Patrice Poch invente l’idée de fêter les 40 ans de Marquis de Sade. Une sorte de non-anniversaire d’un groupe qui ne s’était jamais reformé. Parce que le projet leur plaît, les musiciens acceptent de rejouer ensemble, de recoller des morceaux qu’on croyait à jamais dispersés. Mais Marquis de Sade, ça ne s’oublie pas. Ni du côté des fans non plus d’ailleurs. A peine le concert annoncé, on se bouscule pour pouvoir y assister. Car si beaucoup s’étaient passés leurs albums en boucle, peu avaient réellement pu apprécier les performances du groupe en live.
Ce retour inattendu, c’est peut-être Dominique A, fan de la première heure, qui en parle le mieux. « C’est l’histoire d’un geste suspendu. Un geste qui n’attendait pas forcément de résolution, et qui aurait pu rester en l’état, dans un entre-deux. 36 ans après avoir été coupé dans son élan, il a toutefois repris sa trajectoire, sans avoir perdu de sa grâce, ni de sa nécessité. » Le moment est fort, sur scène et dans la salle. Si fort que Marquis de Sade décide de reprendre la route…
Dès sa création à Rennes, Marquis de Sade marque un tournant dans l’histoire du rock en France. Pour la première fois, des musiciens français ne sont pas en décalage avec leurs confrères anglais ou américains. Ils sont en phase avec le son de leur époque, incarné par Television, Pere Ubu, Patti Smith ou Joy Division. Leurs chansons s’apparentent à de l’art brut, des collages, des télescopages très simples, en français, en anglais et en allemand. Les musiciens citent en vrac les peintres Gustav Klimt, Egon Schiele, l’expressionisme allemand ou Antonin Artaud au nombre de leurs influences, sans jamais se départir d’une certaine idée de l’élégance. L’aventure n’a d’ailleurs jamais été celle d’une bande de copains, mais un projet esthétique, inspiré par David Byrne (Talking Heads), le krautrock, le Velvet. Dans leur sillage, on découvre Etienne Daho, Niagara et Dominic Sonic, tandis que le grand rendez-vous des musiques actuelles, les Trans Musicales de Rennes, prend son envol… 40 ans après, le rock sombre de Marquis de Sade a gardé toute sa puissance intacte, et l’album Dantzig Twist apparaît comme une pièce maîtresse du rock hexagonal. « Conrad Veidt » danse encore…

Réservez ! samedi 10 novembre 2018 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

TARIF A