Menu
musique, Gospel
COMO MAMAS
samedi 07 décembre 2019 à 20h30

Le gospel des Como Mamas, c’est la bande-son du sud des Etats-Unis, celui qui a été marqué par l’esclavage et la ségrégation. C’est la ferveur des chants et un groove inépuisable qui invitent à la danse et à la transe.

Bienvenue dans le deep south delta, le delta du Mississipi, dans un village nommé Como. Là, deux sœurs flanquées de leur cousine chantent le Seigneur chaque dimanche à l’église et s’imaginent faire des carrières de chanteuses. Mais rien ne se passe et ce n’est que bien plus tard qu’un ingénieur du son en quête d’histoires de musiques noires les découvre et les enregistre dans l’église paroissiale. Il suffit ensuite d’une apparition dans le mythique Apollo Theater de Harlem pour que les « Mamas de Como » deviennent en très peu de temps l’une des meilleures formations de gospel outre-Atlantique. Mais de quel gospel parle-t-on ? Pas de celui qui s’appuie sur des formations chorales costumées et enfiévrées. Le gospel des Como Mamas est imprégné de la moiteur du sud des Etats-Unis, c’est un retour aux sources les plus limpides de la musique noire américaine : le negro spiritual, cette complainte entonnée par les esclaves dans les champs de coton. Quoi qu’il arrive ce sont leurs voix qui fixent le cap et les musiciens qui les accompagnent ont l’humilité de leur emboîter le pas. Parce qu’accompagner les Como Mamas, c’est renoncer au morceau de bravoure. Pas de solo ni d’envolées lyrique, mais le respect d’une trame modeste et immuable, une voix principale, comme un prêche continu, et des chœurs qui lui répondent. Le tout avec des voix chaudes et graves et des roulements de basses dignes d’un Louis Armstrong ou d’une Ella Fitzgerald. On saisit alors à rebours l’histoire de la musique noire américaine. Comment elle a engendré le blues, la soul, le rap, le slam. Juste au travers de cette transe irrésistible qui ne cesse de monter tout au long du concert, qui raconte autant la foi inébranlable que la lutte pour les droits civiques. À coup sûr, c’est une résistance autant qu’un refuge.

Réservez ! samedi 07 décembre 2019 à 20h30 Le Parvis.

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

TARIF B