Menu
art contemporain
Exposition de Marco Godinho
Kissing the sun, touching the moon, mixing the waters
du 25 octobre 2019 au 11 janvier 2020

Héritier de la pensée conceptuelle, Marco Godinho mène depuis plusieurs années une recherche sur l’exploration sensible des notions d’errance, d’exil, de mémoire et de temps vécu. Sa perception subjective de l’espace et du temps est probablement liée à son parcours personnel. Né au Portugal en 1978, il quitte avec sa famille son pays natal pour s’installer plus au nord au Luxembourg. Son parcours artistique le conduit ensuite à partager sa vie entre son pays d’accueil et Paris, tout en explorant, au cours de voyages fréquents, d’autres cultures, d’autres territoires et sociétés, d’autres langues.

Cette expérience personnelle marquée par le déracinement hante donc un travail tout autant inspiré par la littérature, la poésie, la philosophie, l’art conceptuel que par ses déplacements métissés. C’est une autre carte du monde que Marco Godinho dessine à travers ses œuvres. Une carte subjective qui réfère autant à son imaginaire qu’à l’histoire des lieux explorés. Cette expérience de vie nomade signe la grande faculté d’adaptation de l’artiste et sa capacité à lire les signes invisibles des mondes qu’il visite. Ouverture au contexte, engagement actif dans la perception des lieux et de leurs usages, curiosité et disponibilité permanentes sont quelques-unes des procédures qu’il engage régulièrement dans ses recherches… comme des mantras.
Ici au Parvis, Marco Godinho s’est principalement intéressé au contexte géographique : à la frontière des Pyrénées d’abord et à son histoire migratoire, au déplacement depuis le Nord (le Luxembourg) vers le Sud de l’Europe, mais également aux particularités historiques, scientifiques, et mythologiques qui caractérisent ce paysage. Ainsi le titre de l’exposition Kissing the sun, touching the moon, mixing the waters réfère à la fois à sa découverte du Pic du Midi, à sa visite des Sanctuaires de Lourdes et à sa traversée imaginaire des Pyrénées depuis l’Atlantique vers la Méditerranée. C’est ainsi que de nombreuses œuvres de l’exposition suggèrent l’idée d’une exposition pensée comme un voyage tout en mettant l’accent sur l’exploration de gestes liés à des phénomènes naturels (le mouvement de l’eau, la puissance du soleil, le cycle lunaire, la poussière de la terre...).

 

VERNISSAGE le 24/10 à 19h03, heure du coucher du soleil

Le centre d'art est ouvert du mardi au samedi de 10:00 à 13:00 et de 14:00 à 18:00 - Entrée libre