Menu
Programme de salle Rémi

La famille, l’enfance sont des motifs récurrents du travail de Jonathan Capdevielle, il en fait le terreau de la plupart de ses créations, comme Adishatz/Adieu et Saga, qui s’appuyaient sur les souvenirs d’enfance personnels du metteur en scène. Avec l'adaptation du mythique roman d’Hector Malot, Sans famille, il s'adresse à tous les publics et plus particulièrement aux enfants.

Jonathan Capdevielle souhaite amener les spectateurs à réfléchir à la complexité du monde vue à travers le regard d’un enfant. Un jeune héros « qui fait face aux épreuves parfois rudes que lui impose la vie » dit-il, « et qui sort grandi de ses expériences, qu’elles soient positives ou négatives. Ce personnage, secoué par de multiples émotions, est confronté à des situations parfois extrêmes, mais jamais il ne baisse les bras ; au contraire, il fait de son malheur une force et malgré son jeune âge apprend vite à se débrouiller et à s’en sortir. »

Le roman d’Hector Malot aborde le thème de l’enfance et de la quête d’identité à travers une initiation qui se traduit par un voyage aux multiples rencontres. Un voyage qui révèle l’attachement à l’acte artistique, présenté comme un « gagne-pain », un moyen de survie à la fatalité qui pèse sur le personnage de Rémi.

La vie de saltimbanque est ici clairement un terrain d’apprentissage et de réflexion pour le jeune enfant dont l’objectif est de continuer d’avancer bon gré mal gré en travaillant à devenir, non sans difficulté, indépendant.

L’adaptation de Jonathan Capdevielle est une histoire en deux épisodes : un spectacle au plateau et une fiction sonore à emporter chez soi. La fiction sonore, accompagnée d’un livret illustré, sera distribuée à chaque spectateur à l’issue de la représentation. 


Jonathan Capdevielle

Originaire de Tarbes et issu de l’option d’enseignement théâtre du lycée Marie Curie, Jonathan Capdevielle a été formé à l’Ecole supérieure nationale des arts de la marionnette de Charleville-Mézières. Il est metteur en scène, acteur, marionnettiste, ventriloque, danseur et chanteur. Il participe à plusieurs créations sous la direction, entre autres, de Lotfi Achour, Marielle Pinsard, David Girondin Moab, Yves-Noël Genod et Vincent Thomasset.

Collaborateur de Gisèle Vienne depuis leurs débuts, il a été interprète dans presque tous ses spectacles, dont Jerk, solo pour un marionnettiste. Sa performance y est exceptionnelle et le spectacle a été joué plus de 250 fois depuis sa création.  Au cinéma, il interprète le rôle de Nicolas dans le film Boys like us, réalisé par Patrick Chiha (2014).

Après avoir créé quelques événements / performances, il commence à développer son propre travail qui mêle autofiction, récits et histoires intimes, en s’appuyant sur l’imitation et des références venues de la culture populaire. Ainsi il crée en 2007 la performance Jonathan covering au festival Tanz im August à Berlin, point de départ de sa pièce Adishatz/Adieu, créée en 2009. Avec Saga (créé au Parvis en 2015), Jonathan Capdevielle ouvre un nouveau chapitre en travaillant sur des épisodes du roman familial. En 2017, dans le cadre de son association au Quai d’Angers, il propose le Cabaret Apocalypse, projet pour lequel il invite des artistes professionnels et amateurs du territoire angevin de différentes disciplines, ainsi qu’un noyau d’artistes avec lequel il a l’habitude de travailler. Ses deux dernières pièces sont des adaptations : en 2017 toujours, A nous deux maintenant, adapté du roman Un crime de Georges Bernanos et Rémi d’après Sans famille d’Hector Malot. Jonathan Capdevielle est artiste associé au Centre dramatique national d’Orléans et au Théâtre Garonne.
Il prépare actuellement Music All, création prévue pour septembre 2021 cosignée avec Marco Berrettini et Jérôme Marin. 

RÉMI

Episode I

conception et mise en scène JONATHAN CAPDEVIELLE
adaptation JONATHAN CAPDEVIELLE
en collaboration avec JONATHAN DRILLET

interprétation
DIMITRI DORÉ
JONATHAN DRILLET
MICHÈLE GURTNER
BABACAR M’BAYE FALL

conception et réalisation des masques ETIENNE BIDEAU REY
costumes COLOMBE LAURIOT PRÉVOST
lumières YVES GODIN
composition musicale ARTHUR BARTLETT GILLETTE
création son VANESSA COURT
régie générale JÉRÔME MASSON
production, diffusion, administration FABRIK CASSIOPÉE
MANON CROCHEMORE, MANON JOLY, ISABELLE MOREL

Production déléguée Association Poppydog
Coproduction Le Quai, Centre Dramatique National – Angers Pays de la Loire / Les Amandiers – Nanterre (FR) / Festival d’Automne à Paris (FR) / Théâtre Garonne, scène européenne Toulouse (FR) / Théâtre Saint Gervais – Genève (CH) / CDN Orléans / Centre-Val de Loire (FR) / L’Arsenic – Lausanne (CH) / Tandem – Scène nationale de Douai (FR) / TNG – Centre dramatique national de Lyon (FR) / Le Parvis, scène
nationale de Tarbes (FR) / La Rose des vents, scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Asq (FR) / Le Maillon – Théâtre de Strasbourg – Scène européenne (FR) / La Ménagerie de Verre.
Avec l'aide de la Région Ile-de-France au titre de l'aide à la création.
Avec le soutien du CND, centre national de la Danse – Pantin (FR).
Jonathan Capdevielle est artiste associé au Centre Dramatique National d’Orléans et au Théâtre Garonne – Scène européenne, Toulouse.
L’association Poppydog est soutenue et accompagnée par la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de- France - ministère de la Culture, au titre du conventionnement.

Durée 1h30