Menu
Programme de salle Poquelin II

En 2004, STAN a créé Poquelin, un spectacle d'après plusieurs pièces de Molière, dont Le Médecin malgré lui, Sganarelle et Le Malade imaginaire. Ce spectacle a effectué une longue tournée, tant dans la version néerlandaise que française. Molière est un jalon important dans le répertoire de STAN, qui plonge une nouvelle fois dans son œuvre pour en tirer un nouveau spectacle, tel un deuxième opus.

Durée du spectacle 2h20

La version française de la pièce vient d’être présentée pour la première fois à Toulouse en ce début du mois d’octobre, et il s’agit par ailleurs d’un spectacle que Le Parvis a coproduit.

Deux œuvres de Molière figurent au programme de Poquelin II : Le Bourgeois gentilhomme (1670), où Molière se moque d'un riche bourgeois qui tente d'imiter les manières et le mode de vie de l'aristocratie, et L'Avare (1668), une tragicomédie sur l'avarice, la volonté de puissance, la cupidité, la vérité et le mensonge, ainsi que le conflit de génération. Dans Poquelin II, les comédiens de STAN revisitent Molière avec l’humour et l’enthousiasme qui leur sont propres. Ils nous offrent ici le paradoxe de la comédie : la légèreté rend souvent la tragédie de la vie plus tangible et intense.

La compagnie de théâtre STAN, acronyme de Stop Thinking About Names (aussi appelée tg STAN), est le collectif de théâtre formé autour de Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen, qui se sont rencontrés à la fin des années 1980 au Conservatoire à Anvers. C’est aussi là que le collectif a régulièrement travaillé avec, entre autres, Matthias de Koning de Maatschappij Discordia, qui leur a fait découvrir une autre conception du théâtre, moins dogmatique.

tg STAN opte délibérément pour du théâtre de texte et peut se prévaloir d’un répertoire riche et varié, qui fait la part belle aux œuvres d’auteurs dramatiques classiques (Tchekhov, Gorki, Schnitzler, Ibsen, Bernhard, Pinter) tout comme contemporains (Yasmina Reza, Jon Fosse…). Le collectif opère à partir du principe démocratique selon lequel tout le monde participe à toutes les décisions, du choix des textes au décor, en passant par l’éclairage ou les costumes.

STAN donne une place centrale au comédien et croit résolument au concept du comédien souverain, qui est aussi bien interprète que créateur. Les répétitions ne se déroulent pas de façon conventionnelle : la plus grande partie du processus de répétition a lieu autour de la table. Dès que le choix d’un texte est fixé, celui-ci est adapté et retravaillé, reformulé, afin de produire un nouveau texte de jeu, propre au collectif. Les artistes ne montent finalement sur scène qu’à peine quelques jours avant la première de la pièce, mais le spectacle ne prend réellement corps que dès l’instant où il est joué devant un public.

STAN croit en la force « vive » du théâtre : un spectacle n’est pas une reproduction d’une chose apprise, mais se crée chaque soir à nouveau, avec le public. La compagnie a la conviction que le théâtre n’est pas un art élitaire, mais plutôt une réflexion critique sur la façon dont chacun de nous se positionne dans la vie, sur nos croyances, nos préoccupations, nos indignations. Un point de vue qui rappelle celui d’un certain Poquelin à l’époque.


POQUELIN II

lundi 12 & mardi 13/10 - 20 :30 | le Parvis

textes
Molière, L’avare et Le Bourgeois Gentilhomme

adaptation et interprétation
Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas, Stijn Van Opstal, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen

lumières
Thomas Walgrave

costumes
Inge Büscher   

production et scénographie
tg STAN

coproduction de la version néerlandaise
Toneelhuis-Olympique Dramatique / NTGent / Dood Paard /Arsenaal-Lazarus

coproduction de la version française
Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté / Les Nuits de Fourvière /  Théâtre de Lorient Centre Dramatique National / Théâtre populaire romand La Chaux-de-Fonds / Théâtre Garonne / Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées / Comédie de Genève

création de la version néerlandaise : 9 novembre 2017, Toneelhuis, Anvers (BE) / création de la version française : 1er octobre 2020, Théâtre Garonne, Toulouse (FR)