Menu
Programme de salle Birdie

Juste quand nous avons commencé le projet, la crise des réfugiés a explosé au visage de l’Europe civilisée et nous nous sommes vus aspirés par le tourbillon du moment, par les informations, par les vidéos et les sentiments de colère et de honte produits par ce que nous voyions. 
 

Durée 1h

Puis nous avons commencé à consommer des produits culturels et journalistiques qui semblaient calmer la colère et la honte en ajoutant contradictoirement plus de colère et plus de honte, en faisant appel directement à notre sentiment de culpabilité (la culpabilité fonctionne très bien, elle est tellement satisfaisante). Nous avons recueilli ainsi des faits, des statistiques, des discours, des chiffres qui nous faisaient croire que nous étions en train de faire ce qui était juste, ce qui état correct. C’était réconfortant d’un point de vue personnel, mais finalement, cette approche directe du sujet nous a fait sentir très vides, artistiquement parlant. D’un point de vue créatif, nous nous sentions tellement vulnérables en face de ce gâchis, à cet énorme problème, que nous sommes arrivés à la conclusion qu’une approche directe de la question n’était pas adéquate pour nous. Nous travaillons de cette façon : avec des métaphores, en faisant un pas en arrière pour voir le sens dans le chaos, en dépouillant les faits jusqu’à capter leur essence, en proposant des liens entre les événements réels, l’histoire et les vieux films ou fictions pour créer une nouvelle approche, un nouveau point de vue très personnel. (…)
Nous sommes conscients que, actuellement, la situation des réfugiés et des migrants est tellement désespérée qu’il semble qu’elle exige une approche directe, résolutive, autoritaire ou même virile. Mais c’est exactement ce que nous voulons éviter. En définitive, nous avons cessé de regarder toutes ces vidéos et ces photos que bombardent les médias et les réseaux sociaux parce que nous ne pouvions pas penser clairement, nous ne pouvions pas voir ce qui se trouve derrière, et nous avons commencé à réfléchir sur une approche différente, moins directe, moins remplie de colère et de honte, et plus empreinte d’humanité - Agrupación Señor Serrano

Fondée en 2006 à Barcelone, par Àlex Serrano, l’Agrupación Señor Serrano est une compagnie de théâtre espagnole dont les spectacles originaux, basés sur des histoires surgies du monde contemporain, se nourrissent de l’actualité et des préoccupations internationales. Les productions de Señor Serrano mêlent performance, texte, vidéo, son et maquette, pour mettre en scène des histoires en relation avec des aspects discordants de l’humanité. Le numérique occupe une place importante dans la démarche artistique de la compagnie, ce qui lui permet également de travailler sur différentes échelles, micros et macros, notamment par le procédé de la vidéo effectuée en direct sur le plateau. La compagnie a reçu l’appui et la reconnaissance d’institutions comme le GREC Festival de Barcelona, Instituto Nacional de las Artes Escénicas y de la Música, Agencia Española de Cooperación Internacional para el Desarrollo, Consell Nacional de la Cultura i de les Arts, Departament de Cultura de la Generalitat, Centre d’Arts Escèniques de Terrassa, Ministère de la Culture et de la Communication ou Hexagone Scène Nationale Arts et Sciences – Meylan entre autres. Ses processus créatifs ont été accueillis en résidence par La Chartreuse – Centre National des Écritures du Spectacle, La Fabrique de Théâtre ou Monty Kultuurfaktorij entre autres. Actuellement, l’Agrupación Señor Serrano est composée par Àlex Serrano (direction artistique), Pau Palacios (contenus et communication) et Barbara Bloin (production). Pour chacun de ses spectacles, la compagnie a pu compter sur la collaboration d’une équipe multidisciplinaire. La compagnie a été récompensée par le Lion d’Argent 2015 de la Biennale de Venise.

Création
ÀLEX SERRANO
PAU PALACIOS
FERRAN DORDAL


Performance
ÀLEX SERRANO
PAU PALACIOS
DAVID MUÑIZ

Voix
SIMONE MILSDOCHTER

Project manager
BARBARA BLOIN

Design d’illumination et programmation vidéo
ALBERTO BARBERÁ

Design de son et bande sonore
ROGER COSTA VENDRELL

Création des vidéos
VICENÇ VIAPLANA

Maquettes
SARAY LEDESMA
NURIA MANZANO

Costumes
NURIA MANZANO

Assistante de production
MARTA BARAN

Conseillère scientifique
IRENE LAPUENTE / LA MANDARINA DE NEWTON

Conseiller du projet
VÍCTOR MOLINA

Conseiller légal
CRISTINA SOLER

Management
ART REPUBLIC

Un grand merci à José Palazón pour la cession de l’image utilisée dans le
spectacle.
Une production du Grec 2016 Festival de Barcelona, la Agrupación Señor Serrano, la Fabrique de Théâtre – Services des Arts de la Scène de la Province de Hainaut, FestivalTerrassa Noves Tendències, Monty Kultuurfaktorij et Festival Konfrontacje Teatralne. Avec le soutien de Bureau Culturel de l’Ambassade d’Espagne à Bruxelles, Departament de Cultura de la Generalitat de Catalunya, Centre International de Formation en Arts du Spectacle de Bruxelles, Instituto Nacional de las Artes Escénicas y la Música (INAEM), Institut Ramon Llull. Remerciements : Biennale di Venezia - Biennale College Teatro 2015, Panspermia – Marcel·lí Antúnez, Jordi Soler, Max Glaenzel, Carles Guillem, Jaume Riera, Julia Pelletier, Lara Molina, Pasqual Gorriz, Arturo Rodríguez Morato, Fabrice Chan, Yannick Roman, Yasmina Boudia, Ignacio Español, Rosa Pozuelo, Javier Bauluz et en particulier à tous les participants des ateliers de la Biennale de Venise et du CIFAS.